A PROPOS

d'Et l'(E)au-dit

photo_edited_edited.jpg

A l'aube de la quarantaine, je me suis levée un matin en promettant à la créativité de ne plus laisser un jour de cette vie se dérouler sans que je ne lui aie fait honneur, et laissé un espace d’expression.  


Ainsi, lorsque j’ai le sentiment que ma journée a manqué de joie et de fantaisie, je m’assieds, et je laisse la place au tracé, j’invite l’aquarelle et l’eau à se rencontrer sur une page…et là : magie ! 


Au  cours de méditations, des images se présentent à moi, et m’habitent jusqu’à leur explosion à travers une création.